Avant propos : la protection céramique, ou ceramic coating, va au-delà de celle que l’on applique sur la peinture d’une voiture.

 

Avant propos : la protection céramique, ou ceramic coating, va au-delà de celle que l’on applique sur la peinture d’une voiture.

Elle est en effet appliquée sur d’autres machines, surfaces, etc., car elle offre des propriétés isolantes électronique et thermique, une résistance à la corrosion et permet de bénéficier d’un faible coefficient de friction. Tout cela rend la protection céramique extrêmement polyvalente.

Au fil des ans, la peinture et l’application de protection céramique ont évolué à pas de géant. Traditionnellement, les peintures étaient choisies uniquement en fonction de leur attrait esthétique et de leur durabilité. Cependant, avec l’avènement des nouvelles technologies, plusieurs options novatrices et uniques doivent être envisagées.

La protection céramique, en particulier, a radicalement changé le paysage de la peinture et des protections depuis leur introduction dans les années 70. Plusieurs industries, y compris pétrolière et gazière, la construction, l’aviation, l’aérospatiale, l’automobile et l’électricité utilisent des revêtements céramiques pour de nombreuses applications

Dans cet article, nous allons examiner les fameuses protections céramiques et détailler leurs utilisations les plus courantes dans diverses industries afin d’ouvrir votre champ de vision et approfondir votre culture du detailing.

 

     Qu’est-ce qu’une protection céramique ?

Pour comprendre la composition d’une protection céramique, nous devons d’abord comprendre ce que l’on n’entend pas céramique dans ce contexte.

Une céramique est définie comme un matériau solide inorganique non métallique composé d’atomes métalliques ou non métalliques maintenus dans des liaisons ioniques et covalentes. À vos souhaits !

Une céramique est constituée de composés métalliques ou non métalliques formés et durcis par exposition à des températures élevées.

Les protections céramiques sont des peintures infusées de microsphères en céramique, qui sont des particules de céramique rondes microscopiques réparties dans la solution de protection.

Contrairement aux protections traditionnelles contenant jusqu’à 60 % d’eau, les protections céramiques contiennent un pourcentage élevé de microsphères solides. Par conséquent, la plupart des protections céramiques sont classées en tant que protection (coating) à haute teneur en solides, car ces microsphères occupent une partie importante de la solution en volume.

En raison de leur pourcentage élevé de solides, les protections céramiques sont généralement plus épaisses et constituent une barrière plus efficace contre les conditions climatiques extrêmes par rapport aux solutions à base d’huile et d’eau.

En revanche, les protections céramiques nécessitent plus de savoir-faire. Des méthodes telles que les pistolets à détonation, le dépôt de poudre d’oxygène et d’acétylène, le dépôt chimique en phase vapeur, et la pulvérisation au plasma sont des méthodes typiques utilisées pour appliquer des revêtements céramiques sur des surfaces.

Dans l’industrie automobile et plus précisément du detailing, on l’applique sur un tampon applicateur et un petit chiffon.

Différentes applications courantes pour les protections céramiques

Les revêtements céramiques deviennent rapidement une alternative viable aux revêtements organiques et à base de polymères pour les applications de protection de surface.

Bien que les protections organiques soient généralement moins coûteuses que les protections céramiques et nécessitent moins de savoir-faire, elles présentent des limitations qui les rendent inadaptées à une utilisation dans des environnements spécifiques.

Ci-dessous, sont énumérées certaines des utilisations les plus courantes des protections céramiques.

Protection contre la corrosion

L’enveloppe extérieure dure d’une protection céramique séchée se lie chimiquement à la surface pour former une couche supérieure de protection sacrificielle, passive et imperméable.

Cette couche empêche l’air et l’humidité d’entrer en contact avec la surface sous-jacente. Sur du métal par exemple, si l’oxygène (la cathode) et l’humidité (l’électrolyte) sont hors de l’équation, la réaction d’oxydation ne peut pas se produire et par conséquent, la corrosion ne peut pas avoir lieu. C’est une forme de barrière de protection.

Dans l’industrie pétrolière et gazière, les dommages dus à la corrosion peuvent coûter des millions de dollars chaque année. Les pipelines et autres équipements offshore sont généralement recouverts de protection céramique pour empêcher la corrosion. Cela peut aider à protéger la durée de vie de l’équipement, minimiser les coûts de réparation et réduire le temps d’arrêt pour maintenance.

Il en va presque de même pour votre voiture, grâce à la protection céramique, la surface est protégée, la dégradation de la surface en dessous est plus lente et les nettoyages sont plus faciles.

Réduction de la friction

En industrie, la friction entre les composants peut :

  • Ralentir les pièces des machines
  • Augmenter la consommation d’énergie
  • Encourager la corrosion de contact
  • Réduire la durée de vie des équipements en raison de l’usure accélérée

Les protections céramiques possèdent un degré de dureté élevé et un coefficient de friction très bas. En d’autres termes, la protection céramique permet aux composants de glisser les uns sur les autres, réduisant ainsi la force de friction. Pour votre voiture, vous devez comprendre que la saleté, la crasse et tout autre contaminant vont fortement moins adhérer à la surface. C’est aussi cela qui rend les lavages plus faciles et rapides.

Pour votre information, on applique donc ce type de protection à faible friction sur les goulottes, les vannes, les roulements à billes, etc. dans l’industrie.

Isolation électrique

Les protections céramiques sont classées en tant que revêtement diélectriques, ce qui signifie qu’elles sont hautement résistantes au courant électrique, ce qui les rend parfaitement adaptées aux applications d’isolation électrique.

Outre les secteurs de l’électronique et de l’électricité, les matériaux d’isolation électrique sont également très demandés dans les secteurs de la mécanique, de l’industrie et de l’automobile.

Les composants du moteur de votre voiture par exemple sont couramment isolés avec des protections céramiques.

Protection thermique

Les composants métalliques surchauffés sont sujets aux défaillances telles que la fusion, la déformation, etc. Les barrières thermiques sont des matériaux appliqués sur des surfaces métalliques fonctionnant à des températures élevées.

Les protections céramiques forment une barrière thermique efficace qui limite l’exposition thermique des composants structurels.

Les protections céramiques sont connues pour résister à des températures supérieures à 650°C, avec des céramiques composites spécialement formulées pour résister à des températures pouvant atteindre 870°C.

Dans l’industrie aéronautique, les « ceramic coatings » sont utilisés pour isoler les alliages de turbines du cycle thermique et de la fusion. Losqu’elles sont utilisées conjointement avec de l’air froid, les barrières thermiques permettent des températures de combustion interne plus élevées (parfois plus élevées que le point de fusion de l’alliage) et un meilleur rendement de poussée de la turbine.

Aspect esthétique en detailing automobile

Outre leurs propriétés protectrices, les protections céramiques sont également utilisées pour leur aspect naturellement vitreux.

Dans l’industrie automobile, en detailing et esthétique auto, les protections à base de céramique sont préférées aux autres types de protection pour les voitures, en raison de leur capacité à conserver une finition brillante sur une plus longue durée de vie.

De plus, les véhicules recouverts de peinture à base de céramique ne nécessitent pas de pose de cire fréquente et sont plus faciles à nettoyer.

L’aspect brillant et la durabilité des protections céramiques sont également utilisés dans l’industrie dentaire pour la réparation des dents afin de reproduire un aspect blanc nacré naturel.

Conclusion

La polyvalence des protections céramiques en fait une alternative viable pour les peintures organiques traditionnelles. Dans certains cas, les revêtements céramiques offrent plusieurs propriétés protectrices qui surmontent les limites des peintures à base organique. Cela permet aux revêtements céramiques d’être utilisés dans des situations qui ne conviennent tout simplement pas aux peintures classiques.

Bien que les céramiques puissent être initialement plus chères en raison de leur coût plus élevé en matériaux et du coût des équipements, voir en plus de la main-d’œuvre pour la poser, la produire, etc., la réduction du nombre d’opérations de maintenance, de réparation, de lavage, etc. peut entrainer en réalité des économies de coûts significatives à long terme.